Ce blog est le petit frère de

Ce blog est le petit frère de notre site internet

dimanche 27 juillet 2014

O+O de Paris, festival de rue 2014


O+O de Paris, festival de rue

30 artistes parlent aux gens sur la Butte-aux-Cailles


« Une attention à la fois douce et vive à la vie… »





Le dimanche 7 septembre 2014 se tiendra pour la 4e fois dans le 13e arrondissement le festival O+O de Paris. Une trentaine d’artistes prendront possession du vieux quartier artistique de la Butte-aux-cailles : poètes, sculpteurs, musiciens, peintres, danseurs, plasticiens, clowns… Ils offriront aux flâneurs quelques dizaines de propositions artistiques* en une sorte de rumeur d’art dans la ville.

La veille, samedi 6, des lectures et ateliers d’artistes ouverts à tous et, le soir, une rencontre poésie et sculpture organisée au centre Mandapa.

Nommé ainsi en référence à la position culminante de la Butte, le festival O+O de Paris (prononcer « au plus haut » ), créé en 2011 par des artistes du quartier a réuni l’an dernier à la même époque environ 2000 curieux désoeuvrés et amateurs avisés.
Grâce au soutien constant de la Mairie du 13e arrondissement, du Comité de quartier de la Butte et de ses commerçants, tout est entièrement gratuit et chaque artiste peut être (un peu) défrayé.

Ce festival unique en son genre à Paris se propose de faire dialoguer des poètes, des sculpteurs, des musiciens… et leurs amis - ensemble ou séparément - et avec le public en une flânerie intimiste pour petits et grands. Manifestation de rue, O+O de Paris propose en effet aux passants de "participer" au travail des artistes. Une relation intimiste est privilégiée : contact direct, échange sur les œuvres, voire interactivité… Mais rien n'est obligatoire.

Le thème 

En cette quatrième année de sa jeune vie, le festival s’attaque au totem. « Le totem d’aujourd'hui » est le thème de l’année. Bien sûr, accoler ces deux mots TOTEM et AUJOURD'HUI est une pétition de principe. Y a-t-il un totem d’aujourd'hui qui diffèrerait du totem d’hier ?

* le terme « propositions artistiques » est plus adapté que « spectacles » car les visiteurs sont invités à y entrer en laissant courir leur imagination, voire en participant, plutôt qu’à regarder passivement de l’extérieur.

CONTACTS 
Isabelle CAMARRIEU 06 81 42 78 65 - isacamkap@noos.fr
Martine MEUNIER 06 70 32 37 17- meunier.martineetjulien@neuf.fr
Dom GUILLERM 06  84 48 83 96 – dogm@me.com




On savait bien que 2014 serait une bonne année...

dimanche 25 mai 2014

Lendemain de DOUBLE//CHANT

Au matin du lendemain de notre lecture / projection de poésie à l'Institut des cultures d'Islam il convient de remercier. 


Une salle pleine, des gens debout...
Une belle vision des lectures de poésie. 

D'abord remercier le public venu nombreux sans autre communication qu'un simple événement sur Facebook et un pépiement. Ni publipostage, ni pollupostage. Merci à vous tous, amis et inconnus, qui êtes venus à l'ICI porter ce DOUBLE//CHANT entre poésie de Syrie et de France.

Merci à Jamel Oubechou, président de l'ICI, pour son soutien dans ce projet, pour sa présence au spectacle et pour ses mots sensibles à la fin. Merci à l'ami Laurent D. qui a apporté sa pierre à l'édifice.

Une pyramide et des chaises longues ?


Merci à la directrice artistique de l'ICI, Zeynep Morali qui nous a fait confiance malgré nos idées un peu folles sur le papier; on lui a dit qu'on voulait mettre des mots dans un chapeau, monter une pyramide, installer des chaises longues et toutes sortes d'autres extravagances face auxquelles elle est restée stoïque et souriante. Merci à Elsa Blanc, son assistante, et à sa réactivité.

Merci beaucoup au régisseur général Etienne Charasson qui nous éclairés avec une superbe simplicité et rendus audibles et merci à son équipe technique (Patrice, attentif aux manettes et sensible aux câbles, et Karim).

Merci à l'amie Claire Nguyen qui a décrit exactement ce que nous avons voulu faire et qui l'a formalisé plus clairement que nous n'avions su le faire entre nous :
" Emouvant et délicat, sans pathos pour autant, je dirais presque pudique. "
Merci à l'ami poète Svante Svahnström, pour sa présence chaleureuse hier matin et pour le témoignage de son émotion aujourd'hui sur Facebook : 




Merci aux inconnus chaleureux,
émus, diserts ou silencieux,
qui nous ont remercié avec leurs yeux
qu'une pluie parfois avait voilés un peu.

Dom

ET LE FUTUR ?


"DOUBLE//CHANT" est un spectacle/lecture/projection. On est prêt à le refaire n'importe où. Si vous connaissez un programmateur, festival, lieu de théâtre ou cinéma/vidéo dynamique, etc. 

vendredi 23 mai 2014

DOUBLE//CHANT entre Omar & AxoDom à l'ICI

Après la soirée en mars dernier à la Maison d'Europe et d'Orient sur le thème "Innocents de Syrie et d'Ailleurs"AxoDom et Omar Youssef Souleimane poursuivent leur collaboration le samedi 24 mai prochain à l'Institut des Cultures d'Islam (Paris 18e). 


Il ne suffit pas mais il est nécessaire de regarder l'autre  
pour avoir envie de le comprendre. 
(Voilà pourquoi il faut aller voter aux européennes...)
Imaginant un dialogue de poésie entre leurs deux cultures, Omar et AxoDom présentent deux chants, deux visions d'un seul et même monde. Entre DOUBLE et CHANT, ils dessinent des parallèles, des échos, des lignes de fuite, des perspectives...



De Syrie, Omar est arrivé en France il y a presque deux ans croisant une autre culture où AxoDom vit et écrit. Comment chacun regarde-t-il son pays et l’autre, les choses les plus simples de la vie d’une part, et les plus profondes d'autre part, l’indicible. 



Leur dialogue est une manière d’ouvrir un chemin pour retourner les choses afin d’en faire un monde normal. 

Leurs parcours venus de deux maisons aboutissent à un point unique : le chant, l’espace, la poésie. 



AxoDom et Omar liront leurs poèmes en arabe et en français. Les textes seront accompagnés notamment par les oeuvres des peintres Abdul Razzak Shaballot et William Turner et du photographe Banjee (ci-dessus). 



Deux court-métrages seront aussi projetés :

" Je ne suis plus personne ", mise en scène de trois poèmes d'Omar par Elvina Attali.

" La maison et la clé ", un poème mis en lumière par AxoDom.



ـــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ

أغنية مزدوجة

إلى أين تفضي الرؤيا حين نحاور الأشياء بثقافتين ولغتين مختلفتين؟

الشاعران: السوري عمر يوسف سليمان، والفرنسي أكسودوم غييرم يتناولان ذات التفاصيل والمشاهد بنظرتين، كل منهما تنحدر من حضارة وثقافة مختلفة

هو حوار شعريٌّ يستمر ساعة حول عناصر العالَمَين اللذين جاءا منهما، كيفَ يرى كلٌ منهما أناه والآخر في هذه الأغنية المُزدوجة؟،

يرافق القراءة لوحات للفنان السوري عبد الرزاق شبلوط

كما تشهد الفعالية عرضَ فيلمين:
(لم أعد أحداً) للمخرجة الفرنسية إلفينا أتَّالي عن قصائد لعمر يوسف سليمان
وفيلم (البيت والمفتاح) لأكسودوم غييرم.

سينوغرافيا: جولييت بلونديل

المكان: مركز ثقافات الإسلام في باريس.
التوقيت: 24/5/2014 الساعة 11 صباحاً.



Merci à Philippe Barnoud pour la photographie du programme.